Tendinite d'Achille (épine de Lenoir) - Problèmes de pied fréquents | Pied+
Problèmes de pied fréquents : Tendinite d'Achille (épine de Lenoir). Pour tous vos problèmes de pieds, l’équipe de la clinique podiatrique saura répondre à vos besoins!
15691
page,page-id-15691,page-child,parent-pageid-15485,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,side_menu_slide_with_content,width_370,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive



 


Tendinite d'Achille

Tendinite d'Achille

Le tendon d’Achille est une structure anatomique qui peut facilement subir une inflammation et être sujet aux tendinites. Aussi appelé tendon calcanéen, il relie l’os du talon (calcanéus) au muscle du mollet.

Pourquoi apparaissent-elles ?
C’est une blessure de surmenage : elle est due à une sollicitation excessive du tendon d’Achille. Cette sur-sollicitation engendre une inflammation du tendon qui est la cause de la douleur.

Quels sont les facteurs favorisants ?
Une modification trop importante des habitudes peut également être à l’origine d’une tendinite, si la pratique sportive devient plus fréquente ou plus intense, sans évolution de la préparation, de l’alimentation et de l’hydratation.
Le port de chaussures inadaptées, dans le cadre sportif ou non, peut affecter le tendon : des chaussures trop plates ou trop anciennes ne garantissent pas un amortissement suffisant.
L’absence d’échauffement et étirement peut également favoriser l’apparition de cette pathologie.

Quels sont les symptômes ?
La douleur est le principal symptôme de la tendinite d’achille. Elle se manifeste généralement le matin au lever, et au début d’une séance de sport.
La douleur a tendance à diminuer lorsque le pied est au repos. De plus, le tendon affecté est sensible au toucher.
En cas de tendinite chronique, la douleur est associée à une raideur et à la présence possible de nodules.

Comment les traiter ?
Il peut être bénéfique d’observer une phase de repos le temps que l’inflammation se résorbe.
Après une reprise progressive de l’activité sportive, si les signes douloureux réapparaissent, il faudra glacer le tendon le plus rapidement possible, bien s’étirer et s’hydrater.
Votre podologue pourra également réaliser si besoin des semelles orthopédiques. Ces semelles auront pour but de corriger les troubles statiques et de remédier aux facteurs favorisants (excès de tension de la chaine postérieur...)

Revenir aux problèmes fréquents